Le meilleur coach au monde : c’est ton cycle menstruel !

5 juillet 2017
L'auto-coaching : ton meilleur coach, ton cycle menstruel

Gratuit, disponible 24h/24, professionnel, n’est-ce pas l’idée qu’on se fait d’un coach idéal ?

Que peux-tu attendre d’un coach ?

  • Te permettre de réaliser tes objectifs,
  • t’aider à tenir dans la durée,
  • t’inciter à régler les problèmes quand ils se présentent,
  • te faire gagner en confiance en toi,
  • t’entraîner en te donnant un rythme,
  • te conseiller de te reposer de temps en temps.

Ton cycle menstruel est capable de faire tout ça et bien plus encore !

Wahou ça fait rêver ! Oui, je suis coach et c’est exactement ce que je fais avec mes client(e)s… En écrivant cet article, je me tire un peu une balle dans le pied mais c’est pour la bonne cause (celle des femmes).

Comment fait-il ça ?

Le cycle se divise en 4 phases qui se distinguent les unes des autres par le niveau d’hormones présentes (promis j’en parle dans un prochain article). Chaque phase correspond à un état d’esprit et à un niveau d’énergie. Si tu apprends à écouter ton cycle et à le surfer, tu peux utiliser son énergie pour mener tous tes projets au bout.

Comment est-ce que je fais pour activer le mode « auto-coaching » ?

Tu te renseignes (c’est ce que tu fais ici) et tu t’observes. Les 4 phases sont décrites dans l’article ici.

Comment utilises-tu les super-pouvoirs de ton cycle ?

Je vais faire passer chaque projet important par les différentes phases du cycle. Imagine que tu vas surfer ta vie comme on surfe les vagues :

  • En prise d’élan : j’agis (ce qui veut dire qu’il faudra avoir préalablement réfléchi à un plan d’action).

  

  • Debout sur ma planche : je récolte les fruits de mes actions, je négocie les éléments importants et cruciaux, je communique.

  • Dans le tube : je cherche les erreurs, les choses à modifier, j’imagine des solutions, je fais aussi le vide si besoin pour y voir plus clair

 

  • Posée sur ma planche : je me repose, je ralentis, je fais le bilan de ce qui vient de se passer, je fais le tri de ce qui doit être arrêté et de ce qui doit être réalisé pendant la prochaine session.

Ce qu’il y a de génial avec ce cycle c’est que l’énergie est naturellement présente, donc, comme en surf, tu te laisses porter par l’énergie de la vie. Tu te fatigues beaucoup moins ! En plus, comme les côtés « sombres » de le phase pré-menstruelle ont aussi leurs avantages, tu les vis beaucoup mieux et tu peux mettre des mots dessus, essaye ça change la vie (en tous cas ça a changé la mienne) !

 

 

Commentaires

  1. Je te laisse un petit commentaire ici aussi (après celui sur la page des EQD), ta série d’article est très intéressante, par contre en effet, je serais curieuse d’en savoir un peu plus. Entre celui-ci et le précédent, j’ai trouvé quelque redondance dans l’explication des 4 phases mais pas vraiment d’explication à proprement parler en fait. Comment déterminer ces phases plus exactement ?

    1. Merci Jenn, je prépare de nouveau articles pour donner un peu plus de détails. En fait, l’idée de cet article est de mettre en lumière des choses que nous avons en nous. Une fois la conscience mise dessus, l’idéal serait que tu puisses chercher tes propres ressentis, t’observer… et voir ce que ça dit.
      Pour aller plus loin et avoir toutes les clés, le cycle Ressources Essentielles et idéal, je te laisse le découvrir ici : http://ressources-feminines.fr/ressources-essentielles/ le prochain cycle commence dans 1 mois.

Laissez un commentaire