Copier : le secret pour réussir vite et bien

11 mai 2018

Ne t’inquiète pas, je ne vais pas copier

Ma fille me dit ce matin : « maman j’adore ton bracelet ! J’aimerais bien en faire un mois aussi » Et là, à 4 ans, et elle ajoute « mais ne t’inquiète pas je vais pas copier ». Quatre ans, elle ne veut pas copier !!!  Est-ce que j’ai loupé quelque chose ? Il y a un problème, non ?

 

Sa maîtresse, ses copines et copains sont déjà dans la dynamique de dire : « il ne faut pas copier » et ça me pose question, quand on sait que TOUS les apprentissages des humains se font par mimétisme et donc en COPIANT !

Je suis entrepreneuse et je passe mon temps à copier.

Ok, je n’appelle pas ça copier mais ça revient au même. Je « modélise » mais c’est la même chose, dès que je veux faire quelque chose que je ne sais pas faire, dès que je veux m’améliorer, je trouver la personne qui le fait très bien. Je regarde comment elle fait et puis je m’en inspire, je commence par faire comme elle, petit à petit va je le fais à ma manière.

Toutes les acquisitions « faciles » se font ainsi et le système scolaire vient « bousiller » (excusez-moi l’expression) cette capacité d’aller regarder ce que font les meilleurs et faire d’une autre façon… pour encore améliorer le système. Tout le monde y gagne : les meilleurs, voyant comment j’ai modifié leurs processus peuvent se dire : « génial ! Je vais reprendre cette amélioration à mon compte ! »

Je trouve ça complètement dingue qu’on se prive de ça juste parce qu’ « on ne veut pas copier ».

Un exemple : j’ai travaillé sur une collaboration avec le magazine Kaizen. Il s’agissait de publier une bande dessinée d’Art Mella sur Facebook et le rédac chef du magazine me dit : « on ne va pas la passer en natif sur Facebook parce que c’est trop compliqué, elle est trop longue ». Je me suis dit : « mince si elle n’est pas mise en natif, elle ne sera pas autant partagée » donc j’ai réfléchi : « ok, comment faire pour que ça soit bien partagé ? » J’ai été voir celle qui fait les bandes dessinées les plus partagées que je connaisse (en plus j’aime bien sa façon de travailler) c’est Emma, savez celle qui a fait la BD sur la charge mentale etc. Je suis allée voir comment elle faisait pour partager ses BD : elle crée des albums FB. J’ai proposé ça au magazine. Donc j’ai copié ! Ca a super bien marché cet album a été vu je sais plus combien de centaines de milliers de fois !!! Et voilà, si on l’avait laissée en lien (et non en natif), si je n’avais pas copié quelqu’un qui sait faire on aurait certainement perdu une énorme opportunité de visibilité.

Et je fais ça pour tout ! Par exemple quand je vois quelqu’un qui fait un tunnel de vente que je trouve intéressant et je m’inscris, je le regarde, je le conserve. S’il y a des choses, des astuces, des idées, des trucs, que je ne connais pas, je les récupère et je me dis : « chouette, la prochaine fois je vais intégrer ça mon tunnel de vente » ! Je pense que vraiment on a tous à y gagner à le faire : à modéliser, à copier, régulièrement de façon tous s’améliorer.

Et pour celui qui est copié ?

C’est aussi une preuve de succès, preuve qu’il ou elle réalise quelque chose de positif ! Bon, je ne dis pas d’aller pirater intégralement les idées de quelqu’un comme certains qui reprennent carrément le site web d’une personne, qui changent un mot à peine, reprennent le visuel, etc. Ça c’est du piratage ! Mais c’est tellement à la marge, en fait il y a tellement peu de personnes qui font ça parce qu’on a tou.te.s notre et des business, on a tou.te.s envie de le faire à notre manière. Donc le problème n’est pas vraiment là. Ce n’est pas parce qu’il y a des gens indélicats (il y en aura toujours) qui copient les grandes marques, des sites internet ou des bouquins qu’il faut penser que le fait de copier c’est un problème.

Parce que si vous le faites avec l’intention de développer votre propre business avec votre propre façon d’être, votre propre personnalité il n’y a aucun problème à copier !

Arrêtons de tuer l’apprentissage dans l’œuf !

Et j’aimerais lancer un appel à l’Education Nationale pour qu’on arrête de dire aux enfants qu’il ne faut pas copier. Imaginez un enfant qui copie sur un autre qui se rend compte que l’autre a fait une erreur dans le contrôle par exemple, ça peut être super intéressant de se dire qu’ils peuvent collaborer et avoir collectivement un meilleur résultat plutôt que d’être chacun.e en train de se planquer sa copie pour que les autres ne la voient pas. C’est quoi l’intérêt pour la vie future de planquer sa copie ?  Je n’en vois pas… J’ai l’impression que dans une vie d’entrepreneur.se, d’intrapreneur.se, de collaborateur.trice d’entreprise, le fait de modéliser, de partager, de s’améliorer les un.e.s les autres, c’est beaucoup plus profitable.

Seul on va plus vite, ensemble on va plus loin

Proverbe Africain

 

Si à chaque fois qu’un concept passe dans de nouvelles mains, il est amélioré puis encore amélioré et encore, etc. On va faire le jackpot et ça va être absolument génial ! Ça vaut la peine ! J’aimerais que les notions de copier de modéliser soient transmises positivement aux enfants puis aux adultes et que nous n’ayons plus peur de copier ! C’est ce que j’ai répondu à ma fille, je lui ai dit : « ce bracelet il m’a été inspiré par un bracelet que j’ai vu dans un festival que j’avais trouvé super. Mais je l’ai fait un peu différemment, à ma manière… Qui sait, celui que j’ai vu avait peut-être été copié… modélisé, inspiré »

C’est comme dans notre business, bien sûr qu’on s’inspire des gens qu’on a lu, vu, entendu. Mais après on mouline une autre façon…

J’ai dit à ma fille : « si ça t’intéresse, si ce bracelet te plaît, commence par le copier et puis quand tu auras compris la technique, tu feras à ta manière et tu amélioreras ce que tu veux. »

Si le sujet vous inspire, n’hésitez pas à me laisser des commentaires.

Réhabilitons le fait de copier, de modéliser

Je pense que c’est quelque chose qu’il faudrait réhabiliter ! Tiens d’ailleurs mon précédent article c’était justement la modélisation d’un futur pilote de chasse 😉

Commentaires

Laissez un commentaire